« Cheffe » ou rien !

Kavita Kathoke
A propos de l'auteur : Kavita Kathoke

Executive Chef, Sodexo India

Publié le : 06/10/21
  • Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours eu cette fascination pour la nourriture et la façon dont on la travaille. En observant ma mère dans la cuisine, j'ai vu à quel point la cuisine pouvait être un art et j'ai réalisé que je voulais acquérir ces compétences et y exceller.

    Dès mon premier jour dans une cuisine professionnelle, je suis tombée sous le charme du chaos organisé qui peut y régner et j'ai su que pour moi ce serait « cheffe » ou rien !

    Toutefois, mes parents ne voulaient pas que je fasse une école hôtelière. Ma famille d’origine gujarati, très conservatrice, pensait que les femmes ne devaient cuisiner qu’au sein de leur maison, pour leur famille, et ne devaient pas aspirer à devenir des cuisinières professionnelles. Il m'a fallu un an pour leur faire comprendre et accepter mon ambition de devenir cheffe.

    Après avoir terminé mes études supérieures, j'ai occupé divers postes dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, cuisinant souvent pour des cadres supérieurs. En deux ans, j’ai obtenu un diplôme en diététique et nutrition pour renforcer mes connaissances, et je suis passée à des cuisines encore plus grandes. À un moment donné, j'ai travaillé pour une multinationale où nous préparions 7 000 repas par jour. J'y ai beaucoup appris sur les mécanismes et les techniques de la cuisine de grands volumes.

    Après cela, j'ai fait une pause pour m'occuper de mon bébé. Puis j'ai eu l'opportunité de rejoindre Sodexo.

    C’est un privilège de créer pour un client un souvenir gustatif

    J'ai rejoint Sodexo en 2016 en tant que cheffe de cuisine. J'ai d'abord géré une équipe de 13 cuisiniers sur un grand site. C'était une équipe fantastique avec une connaissance approfondie de la cuisine. Ce fut une fabuleuse expérience de gestion d'équipe et de leadership. J'ai ensuite été transférée sur un autre site avec une équipe plus petite mais avec un client qui avait une bonne connaissance de la cuisine avec de plus grandes exigences.

    Tout dernièrement, je suis passée Cheffe exécutive chez un client Tech de Sodexo. C'est un privilège pour moi de créer des souvenirs gustatifs pour mes clients. C'est ce que j'aime le plus dans mon métier. J'aime que de parfaits inconnus deviennent ensuite des amis après nous avoir rencontrés. Dans notre métier, aucune journée ne se ressemble. Je travaille aux côtés de dirigeants très expérimentés et qui sont des experts pour affronter les défis opérationnels qui se présentent à nous. Nous travaillons tous ensemble et ne formons qu’un.

    La parité hommes-femmes dans les cuisines

    J’ai été particulièrement sensible à l’engagement de Sodexo en faveur de la diversité et de l'égalité. En discutant avec d’autres personnes, toutes différentes, nos idées, également différentes, permettent d’évoluer, de changer, et d’obtenir des résultats.

    Aujourd'hui, les femmes peuvent déjà voir des changements positifs dans le monde de la cuisine. Contrairement à l'époque où j'aspirais à devenir cheffe, de plus en plus de femmes mettent à profit leurs compétences culinaires en dehors de la maison et en font leur carrière. Par exemple, le Culinary Institute of America, l'une des écoles hôtelières les plus réputées d'Amérique, n'a pas accepté de femmes avant 1970. Aujourd'hui, 49,7 % de ses étudiants sont des femmes. Quelle différence en quelques décénnies !

    En collaboration avec son client Tech, Sodexo a lancé un programme de formation culinaire de 10 mois pour les femmes cheffes dans la région APAC. Je suis la responsable de projet de ce programme, et nous avons sélectionné 12 femmes cheffes pour y participer.

    Le programme vise à garantir que ces femmes aient l'opportunité et le soutien nécessaires pour développer leur carrière en cuisine, à promouvoir la parité hommes-femmes dans nos équipes de cuisine, y compris aux postes de direction, et à renforcer leurs compétences, tout en améliorant le niveau de service et la qualité des produits que nous servons.

    Passion, Expérience et Apprentissage

    La plus grande qualité dont a besoin un/une futur(e) chef(fe) est la passion pour le produit.

    L'apprentissage et l'expérience vous permettront d'affiner vos compétences. Restez ouverts à la formation continue, car la liste des saveurs et des techniques que vous pouvez découvrir est infinie.

    J'apprends toujours par moi-même ; je cuisine tous les jours à la maison et j'aime tester différents ingrédients dans mes recettes préférées. Pour le petit-déjeuner, j'aime préparer des barres protéinées et énergétiques à base de noix, de graines, de dattes et d'épices, ainsi que différents types de dhokla, un en-cas protéiné à base de riz et de diverses légumineuses.

    Regardez-moi à l'œuvre dans cette vidéo :

    Les grands chefs devront également faire preuve de leadership et d'un sens pointu de l'organisation  pour coordonner les responsabilités supplémentaires en cuisine. 

    Tout le monde n'aime pas cuisiner. Cependant, ceux qui aiment ont de la chance, tout comme leurs familles. La cuisine est une expérience formidable qui vous rend heureux, ainsi que ceux qui vous entourent. Si vous aimez cuisiner, ne perdez pas cette passion. 

    Comme ma mère disait : « Cuisiner, c’est utiliser la nourriture pour exprimer son amour à sa famille ».

    En savoir plus sur… 

    Cet article a été écrit par Kavita Kathoke, Executive Chef, Sodexo Inde