Accéder au contenu Accéder au menu Accéder à la recherche
Evelien de Bot

Quand j'étais petite fille, je voulais être enseignante ou cuisinière. D'ailleurs, il y a une vidéo de moi, à 4 ans, en vacances en famille, avec des lunettes de ski sur le nez et qui demande à aider à couper les oignons parce que j'allais devenir cuisinière quand je serais grande.

J'ai commencé ma carrière dans l'enseignement, mais ce n'était pas fait pour moi. Puis, l'opportunité s'est présentée alors que j’étais intérimaire, et non formée, au poste de chef sur le site d'une FMCG à Rotterdam. Sodexo y fournit les services de restauration et m'a offert un poste à temps plein.

Lorsque j'ai rejoint Sodexo, j'étais la seule femme de l'équipe. Tous mes collègues étaient des hommes et avaient plus de 20 ans d'expérience. Je me sentais comme la petite dernière de la famille, dans la cuisine.

Au début, je ne me sentais pas en confiance. J'accorde beaucoup d'importance à la performance et j'étais nerveuse lorsqu'on me faisait des commentaires négatifs. Mais mes collègues m'ont expliqué que le travail c'est le travail, et que je ne devrais pas prendre les commentaires à titre personnel. Il m'a également fallu un certain temps pour apprendre à accepter les compliments et à réaliser que j'avais vraiment du talent en cuisine. 

Avec le recul, j'ai le sentiment que les femmes qui exercent dans la cuisine d'un restaurant doivent travailler un peu plus dur, c'est un secteur à prédominance masculine. Il est important d'avoir la confiance nécessaire pour se défendre et de ne pas prendre les commentaires trop à cœur.

Je mets tout mon cœur dans chacun de mes plats 

Evelien Time lapseSur ce site, nous servions jusqu'à 900 repas par jour, toujours avec des produits frais. Je préfère travailler les plats salés, les salades gourmandes et les viandes en sauce. Une des choses que j'aime le plus dans travail c’est de pouvoir réaliser un repas complet à partir d'un seul ingrédient. Par exemple, une fois, j'ai préparé un bouillon de tomate chaud servi avec un tartare de tomate à température ambiante et une glace à la tomate verte. C'était vraiment très intéressant de créer des plats avec une telle variété de goûts, de textures et de températures à partir d'un seul produit. 

Après quelques années, Sodexo m'a soutenue pour que je puisse obtenir mon diplôme final. Après un an d'études, j'ai obtenu un 9 (sur 10) et j'ai progressé vers un rôle de cheffe de partie, au même niveau que mes collègues masculins, gagnant ma place bien méritée dans la cuisine.

Le Covid-19 a mis le travail en pause, il m'a incroyablement manqué pendant le premier confinement, mais j'ai pu évoluer vers un autre poste sur le site du siège de Sodexo Pays-Bas. 
Mon travail consiste maintenant à préparer le restaurant d’entreprise du siège de Sodexo Pays-Bas pour qu'il soit pleinement opérationnel une fois que l'épisode du Covid sera terminé. En attendant, nous utilisons une application de préparation des commandes pour permettre à nos hôtes de commander leurs repas à distance. 

Vous voulez devenir cheffe ? Foncez !

Mains portant des gant et préparant des assiettes de saladeJe mets tout mon amour dans chacun de mes plats, même dans le plus simple sandwich au fromage et j'aime que mes hôtes soient satisfaits de leur commande. J'aime être occupée et travailler de mes mains et j'espère continuer à progresser pour devenir un jour cheffe de cuisine ou responsable de la restauration.

J’ai le sentiment qu’en cuisine, il faut une petite étincelle supplémentaire pour vraiment réussir. Vous aurez beau avoir tout appris sur la cuisine, sans un brin de passion, vous n’atteindrez jamais le sommet. J'apprécie particulièrement le fait que Sodexo donne à ses collaborateurs la possibilité d'évoluer dans leur profession.

Si j'avais un conseil à donner à une femme qui débute comme cheffe cuisinier, je lui dirais de ne pas avoir peur de faire des erreurs. Il m'arrive de bruler des plats, et pourtant je suis une cheffe confirmée, avec des années d'expérience, tout comme mes collègues qui ont plus de 20 ans d'expérience. Personne n'est parfait et ne pensez jamais que vous seriez moins bonne, juste parce que vous êtes une femme. 

A toutes les femmes qui aspirent à devenir cheffes cuisinier, ALLEZ-Y, FONCEZ ! Il y a tellement d'ateliers, de cours et de stages disponibles. Dans le passé, quand je suggérais à mes collègues d’engager des femmes chefs, ils me disaient : « Nous n'en connaissons aucune et aucune n'a répondu à l'offre d'emploi ».  Alors, n'hésitez plus! N'ayez pas peur, montrez-vous et postulez!  Soyez le changement !  

En savoir plus sur comment devenir chef cuisinier ! Sodexo Pays-Bas

Cet article a été écrit par Evelien de Bot, Chef de partie à Rotterdam au Pays-Bas

02 mars 2021

Retour à la liste

Une question ?

Une question ?

Siège Sodexo à Issy-les-moulineaux

Siège de Sodexo Groupe

255 Quai de la Bataille de Stalingrad - 92130 Issy les Moulineaux FRANCE

Suivez-nous sur Linkedin