Sodexo et son unique cause philanthropique Stop Hunger lancent un partenariat à l’échelle européenne avec la Fédération Européenne des Banques Alimentaires (FEBA).

S’appuyant sur la collaboration existante aux niveaux européen et local, Sodexo, Stop Hunger et la FEBA ont signé un accord ayant pour objectif de prévenir le gaspillage alimentaire tout en encourageant les dons d’excédents alimentaires dans toute l’Europe.

Cet accord officialise le partenariat européen entre la FEBA et Sodexo pour le don des excédents alimentaires provenant de la production de repas dans les pays membres de la FEBA.

La coopération avec les banques alimentaires locales existe déjà dans plusieurs pays et grâce à ce nouveau partenariat européen avec la FEBA, Sodexo et Stop Hunger peuvent étendre leurs actions à plus de 18 pays.

Comme l’indiquent les recommandations de l’UE sur les dons alimentaires, la récupération des excédents alimentaires des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration commerciale et collective est autorisée. Bien que les règles puissent différer d’un État membre à l’autre, la plupart des autorités nationales autorisent la redistribution de certaines denrées alimentaires mises à la disposition des clients. Certains États membres, en collaboration avec des organisations sectorielles, ont établi des recommandations spécifiques relatives aux dons alimentaires de ces secteurs.

Au travers de ce nouveau partenariat, Sodexo soutiendra ses équipes pour intégrer et appliquer les recommandations européennes, tandis que la FEBA aidera à lever les potentiels obstacles au don. 

Sunil Nayak, Président de Sodexo Europe, déclare : « En tant que prestataire majeur de services de restauration, notre priorité absolue est de ne pas perdre ou gaspiller de nourriture. Chaque fois que cela est possible, nous faisons don du surplus de nourriture des repas que nous préparons aux plus démunis. Notre partenariat avec la FEBA nous aidera à renforcer notre soutien aux communautés locales et à poursuivre ensemble notre lutte contre l’insécurité alimentaire. »

Mouna Fassi Daoudi, Directrice Générale de Stop Hunger, ajoute : « Nous sommes confrontés à une crise alimentaire mondiale qui touche toutes les régions du monde, et l’action est plus cruciale que jamais. Pour faciliter les dons d’excédents alimentaires, Stop Hunger a développé des centaines de partenariats à travers le monde avec des banques alimentaires et des ONG. Avec ce nouveau partenariat à l’échelle européenne avec la FEBA, nous allons apporter plus de soutien encore aux plus vulnérables, tout en renforçant notre capacité à sensibiliser et à appuyer notre message selon lequel chaque étape compte dans la lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire. Nous avons hâte de voir tout ce que nous allons pouvoir accomplir ensemble. »

Jacques Vandenschrik, Président de la FEBA, a déclaré : « En temps de crise, la collaboration est l’ingrédient principal pour adopter des objectifs audacieux et les atteindre. A la FEBA, nous comprenons et reconnaissons la valeur indispensable de l’alimentation et aujourd’hui, grâce à cette nouvelle échelle de collaboration, nous pouvons franchir une étape supplémentaire dans la prévention du gaspillage alimentaire et la réduction de l’insécurité alimentaire. La FEBA remercie Sodexo et Stop Hunger pour cette coopération qui s’étend désormais à plusieurs pays de notre Europe. »

Ce partenariat s’inscrit dans un effort global et continu de Sodexo et de Stop Hunger pour soutenir les dons de surplus de alimentaires.

Retour à la liste
Contactez-nous Partage ouvert et autres actions