Lors de la réunion du Conseil d’Administration du 31 mars 2022, présidée par Sophie Bellon, le Conseil a arrêté les comptes consolidés du 1er semestre de l’exercice 2022, clos le 28 février 2022.

  • Croissance du chiffre d’affaires de +19,4% malgré Omicron, croissance interne de +16,7%
  • Doublement du résultat d’exploitation, avec une marge à 5,2%, en hausse de +210 points de base
  • Prévisions pour l’exercice 2022
    • Croissance interne autour du bas de la fourchette de +15% à +18%
    • Marge d’exploitation proche de 5% , à taux constants

Performance financière du 1er semestre 2022 

Chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2021-2022

Sophie Bellon, Présidente du Conseil d’Administration et Directrice Générale de Sodexo, a déclaré :

« La croissance du chiffre d'affaires et la progression des marges ont été fortes au premier semestre. Cette performance reflète une reprise solide dans les segments Éducation, Services aux Entreprises et Sports & Loisirs. Omicron a eu un impact sur la reprise au deuxième trimestre, mais nous constatons une meilleure dynamique depuis fin février. 

Nous avons clôturé le programme d’efficacité GET, avec de meilleurs résultats que prévus. Les équipes se sont mobilisées pour mettre en œuvre des mesures visant à atténuer la hausse de l'inflation : indexation, négociations avec les clients, productivité, substitution de produits. Ces actions ont permis d’améliorer de +210 points de base notre marge d’exploitation, à 5,2%.

Depuis octobre 2021, nous avons fait des progrès significatifs sur nos priorités stratégiques. L’exécution opérationnelle et le développement des ventes s’améliorent aux Etats-Unis. De nouvelles offres de restauration sont déployées dans nos principales géographies. Nos cessions et acquisitions sont pleinement alignées avec notre stratégie en matière de portefeuille d’activités. Le transfert au niveau local de la gestion des segments Ecoles et Services aux Gouvernements est une première étape dans la simplification de notre organisation. 

Pour le second semestre, nous sommes confiants dans la poursuite du retour des salariés en présentiel et dans la reprise des évènements sportifs et culturels. Toutefois, l'environnement demeure incertain avec des résurgences locales de Covid-19, ainsi que la guerre en Ukraine. Nous sommes convaincus de pouvoir gérer les pressions inflationnistes sur les marges de l’année. Les effets de change devraient continuer à nous être favorables au second semestre, néanmoins nous nous attendons à ce que la croissance interne du chiffre d’affaires se situe autour du bas de la fourchette communiquée en octobre 2021. 

Nos équipes sont mobilisées pour relever ces défis et je les remercie chaleureusement pour leur engagement remarquable auprès de nos clients et fournisseurs. Nous restons confiants quant à notre capacité à poursuivre le développement de notre activité. »

Faits marquants sur la période

  • Le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 10 262 millions d’euros au premier semestre 2022, soit une hausse de +19,4%, avec une forte reprise dans les segments les plus impactés par le Covid. L’effet de change a été fort, à +3,5%, suite au renforcement de toutes nos principales devises face à l’euro. La contribution des acquisitions nettes des cessions a été de -0,8% en raison de la vente d’activités dans le cadre du programme de gestion de portefeuille. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe enregistre une croissance interne de +16,7%, atteignant 95% de son niveau pré-Covid. 
  • La croissance interne du chiffre d'affaires des Services sur Site est de +17,0%, avec un premier trimestre particulièrement solide à +17,9% et un deuxième trimestre à +16,1%, impacté par Omicron. La reprise a été solide, le premier trimestre se terminant à 95% des niveaux pré-Covid, mais reculant légèrement à 94% au deuxième trimestre à cause d’Omicron. Les éléments clés du semestre sont les suivants :
    • La croissance interne en Entreprises & Administrations est de +19,5%. Elle reflète une forte reprise dans les Services aux Entreprises qui reviennent à 89% des niveaux pré-Covid au deuxième trimestre, grâce à un retour progressif et régulier en entreprise. Sports & Loisirs rebondit également à 61%, grâce à la reprise significative du nombre d'événements. Les segments Énergie & Ressources et Services aux Gouvernements restent solides.
    • En Santé & Seniors, la croissance interne s’établit à +5,0%, avec un premier trimestre en hausse de +7,4% et un deuxième trimestre à +2,5% sous l’effet d’une base de comparaison moins favorable en Europe, due en particulier au fort niveau d’activité du contrat des Testing Centers au Royaume-Uni l’année dernière.
    • En Éducation, la croissance interne est de +29,5%. Si la reprise de l’activité dans les Universités d’Amérique du Nord a été très forte durant toute la période, Omicron a eu un impact au deuxième trimestre sur la croissance des Écoles en Amérique du Nord et en Europe. Le segment Éducation atteint au deuxième trimestre 88% des niveaux pré-Covid, en baisse par rapport au premier trimestre qui était à 92%, également impacté par l’arrêt du contrat des Écoles Publiques de Chicago.
  • Indicateurs clés de performance du premier semestre 2022 :
    • Le taux de fidélisation clients est en hausse de +60 points de base, à 98,1%, en amélioration sur l’ensemble des régions et des segments.
    • Le développement commercial progresse de +90 points de base, à 3,7%, en amélioration dans de nombreuses régions, dont l’Amérique du Nord. La progression des signatures s’accompagne de la poursuite d’une discipline renforcée, notamment en ce qui concerne la marge brute moyenne prévisionnelle, qui progresse de +80 points de base.
    • La croissance des ventes sur sites existants s’est fortement redressée, à +19,8%, la reprise des volumes étant soutenue par de solides ventes de services additionnels dans de nombreux segments et régions.
  • La croissance interne du chiffre d’affaires des Services Avantages & Récompenses s’établit à +9,3%, avec les Avantages aux salariés en forte hausse à +14,5%. L’accélération au deuxième trimestre est visible à la fois dans la région Europe, Etats-Unis et Asie ainsi qu’en Amérique latine, où le Brésil affiche à nouveau une croissance à deux chiffres.
  • La marge d’exploitation est à 5,2%, en hausse de +210 points de base par rapport au premier semestre de l’exercice 2021. Cette amélioration significative de la performance résulte de la forte reprise des volumes, de la clôture du programme d’efficacité GET avec des résultats meilleurs que prévus, et des nombreuses actions visant à atténuer l’inflation en s’appuyant sur l’indexation, la renégociation de contrats et la productivité.
  • Les autres charges opérationnelles (nettes) ont été limitées à 1 million d’euros au premier semestre 2022, les coûts de restructuration baissant à 3 millions d’euros, et les plus-values sur les cessions d’actifs compensant globalement les moins-values. Ce chiffre doit être comparé aux 128 millions d’euros de l’exercice précédent.
  • Le taux effectif d’impôt s’établit à 28,3%, de retour à un niveau plus régulier sous la barre des 30%.
  • Le résultat net part du Groupe progresse nettement pour atteindre 337 millions d’euros, contre 33 millions d’euros au premier semestre de l’exercice précédent. Le bénéfice par action (BPA) est donc multiplié par dix, soit 2,30 euros contre 0,23 euro pour la même période en 2021. Le Résultat net ajusté progresse de +164,8% et s’élève à 339 millions d’euros, contre 128 millions d’euros au premier semestre 2021.
  • Les liquidités générées par les opérations s’établissent à -75 millions d’euros au premier semestre 2022, contre +237 millions d’euros pour la même période en 2021. L’exercice précédent avait bénéficié de reports des coûts de restructuration et des délais de paiement octroyés par les gouvernements. Cette année, la performance est impactée par la fin de ces mêmes délais de paiement et de décaissements des coûts de restructuration, ainsi que par le remboursement des packages d’hospitalité des Jeux Olympiques de Tokyo et par une contribution exceptionnelle aux fonds de pension britanniques. Les liquidités générées par les opérations récurrentes s’élèvent à 182 millions d’euros, après une hausse significative des investissements à 159 millions d’euros, soit 1,5% du chiffre d’affaires, par rapport au niveau exceptionnellement faible de 86 millions d’euros, soit 0,9% du chiffre d’affaires, au premier semestre 2021.
  • La dette nette augmente, passant ainsi de 1,7 milliard à 2,0 milliards d’euros au 28 février 2022. Toutefois, le taux d’endettement2 reste stable, à 56%. En raison de l’amélioration significative de l’EBITDA, le ratio d’endettement net  est ramené à 1,8x, contre 3,8x à la fin du premier semestre 2021. 
  • Une fois de plus, nos réalisations en matière de responsabilité d'entreprise sont reconnues en externe :
    • Sodexo atteint pour la 15e fois consécutive la note de 100 dans l’étude annuelle de la Human Rights Campaign Foundation en matière d'égalité des personnes LGBTQ+ sur le lieu de travail.
    • Sodexo est classé 1er du secteur de la restauration dans le premier benchmark Food and Agriculture du World Benchmarking Alliance (WBA), qui évalue la performance des 350 entreprises les plus influentes du secteur au regard de leurs contributions à un système alimentaire plus durable.
    • En février 2022, Sodexo a été reconnu Supplier Engagement Leader par le CDP, nous plaçant ainsi parmi les 8% des entreprises vertueuses dans la mesure et la réduction des risques environnementaux au sein de leur chaîne d'approvisionnement.
  • Priorités stratégiques
    • Dynamiser la croissance aux Etats-Unis : 
      • La dynamique commerciale se renforce avec un développement robuste, une augmentation du pipeline actif, qui devraient permettre de soutenir le dynamisme des ventes au second semestre ainsi qu’un taux de fidélisation client solide. Les signatures de nouveaux contrats de première externalisation se multiplient et représentent aujourd'hui environ 40% des signatures du premier semestre.
      • L'investissement dans le Marketing et les Ventes se poursuit avec le recrutement de nouveaux cadres commerciaux et le lancement récent d'un nouveau programme de formation digitale.
      • Un programme spécifique de rémunération et d’intéressement à long terme pour l'équipe de direction en Amérique du Nord a été mis en œuvre pour renforcer la responsabilité collective et individuelle.
    • Accélérer la transformation de nos modèles de restauration :
      • Le déploiement à grande échelle des marques et offres des Services sur Site s'accélère avec le développement de The Good Eating Company aux Etats-Unis et de nouvelles signatures de contrats dans les secteurs des nouvelles technologies et de la finance pour Nourish, Fooditude et The Good Eating Company.
      • Nous développons des partenariats avec des marques haut de gamme comme le partenariat exclusif de 10 ans avec ForFive Coffee, une entreprise de café et de restauration premium basée à New York.
      • La digitalisation de l'expérience consommateur progresse également. En Chine, nous nous appuyons sur Meican et son offre de commande en ligne, d’applications mobiles, de smart services pour améliorer l'offre de restauration et signer de nouveaux contrats avec des clients de taille plus réduite. Nous avons également signé un accord pour accroître la flotte Kiwibot dans 50 universités américaines d'ici la fin de l'année.
      • Nous transformons progressivement la production et la logistique : avec nos nouvelles cuisines hors site des marques telles que Fooditude, Nourish, Frontline Food Services, mais aussi avec nos nouvelles unités centrales de production à Boston ou à Pékin.
    • Gérer notre portefeuille d’activités plus activement :
      • Un certain nombre d'acquisitions et d'investissements stratégiques ont été réalisés au cours de la période :
        • Pour élargir l’offre de nouveaux modèles de restauration, nous avons acquis Frontline Food Services en Amérique du Nord et augmenté notre participation dans Meican en Chine.
        • Pour renforcer notre activité Entegra en Europe, deux investissements ont été réalisés en Europe.
        • Pour enrichir nos offres à valeur ajoutée dans le domaine de la Santé, une société de service de gestion des équipements techniques a été acquise en Chine.
      • Les cessions d'activités et de géographies non stratégiques se sont également accélérées au premier semestre. Dans les Services sur Site, la filiale au Maroc, les portefeuilles de comptes non stratégiques en Australie et en République Tchèque et Le Lido en France ont tous été cédés. Les Services Avantages & Récompenses ont cédé leur activité en Russie ainsi que les cartes sports en Roumanie et en Espagne. Les activités de garde d’enfants et l’activité Services sur Site au Congo ont été cédées en mars. Ainsi, le Groupe a désormais réduit sa présence géographique mondiale à 55 pays à fin février 2022.
    • Améliorer l’efficacité de l’organisation :
      • Le programme d'efficacité GET a clôturé avec des résultats meilleurs que prévu, réalisant 382 millions d'euros d'économies contre un objectif de 350 millions d'euros et un ratio économies/coûts de 117% contre 100% initialement prévu.
      • La réorganisation des segments Services aux Gouvernements et Education, désormais gérés au niveau régional a permis de simplifier l'organisation et ainsi deux postes de Directeurs Généraux au niveau global ont été supprimés du Comité Exécutif.
      • Au sein du Comité Exécutif, Annick de Vanssay, qui était depuis septembre 2021 Directrice des Ressources Humaines par intérim, est nommée Directrice des Ressources Humaines Groupe, et Alexandra Serizay, précédemment Directrice de Cabinet de Sophie Bellon, est nommée Directrice de la Stratégie Groupe.
  • Guerre en Ukraine
    • Sodexo n’a pas d’activités en Ukraine.
    • Sodexo a une présence modeste de Services sur Site en Russie qui représente moins de 1% du chiffre d’affaires du Groupe. Nous suivons de près la situation et examinons différentes options en ce moment.
    • Dès le début de la guerre, Sodexo s'est fortement mobilisé pour assurer la continuité de service en faveur de ses clients, garantir la sécurité de ses collaborateurs et apporter un soutien aux réfugiés dans les pays frontaliers de l'Ukraine. Le groupe Sodexo et Stop Hunger ont lancé une initiative mondiale de dons des employés Sodexo avec le soutien de notre partenaire de longue date, le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. Les montants récoltés sont abondés par Sodexo et cet argent sera utilisé pour apporter une aide aux réfugiés de la région et aux personnes touchées par la guerre en Ukraine.

Perspectives

Le premier semestre 2022 a bénéficié d'une forte reprise, post-Covid, dans les segments Services aux Entreprises, Sports & Loisirs et Éducation mais il a également été impacté par Delta et Omicron au deuxième trimestre. Depuis fin février, nous constatons une meilleure dynamique. Cependant, l'environnement demeure incertain. Nous observons des résurgences locales de Covid-19, plusieurs démarrages de contrats en Russie qui n'auront pas lieu et les Testing Centers au Royaume-Uni ont fermé plus tôt que prévu. 
Dans ce contexte, nous attendons : 

  • Une croissance interne du chiffre d’affaires pour l’exercice 2022 qui devrait se situer autour du bas de la fourchette de +15% à +18%, communiquée en octobre 2021.

Les taux de change contribuent à la croissance du premier semestre et devraient, aux taux actuels, continuer à nous être favorables au second semestre.

Nos équipes ont géré avec succès les marges au premier semestre et sont fortement mobilisées pour compenser les incertitudes et notamment l'inflation supplémentaire résultant des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement dues à la guerre en Ukraine.

En conséquence, nous maintenons nos prévisions pour :

  • Une marge d’exploitation pour l’exercice 2022 proche de 5%  à taux constants. 
 

Pour lire le communiqué dans son intégralité, téléchargez le PDF :

Le communiqué de presse et la présentation seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com dans les rubriques « Dernières actualités » et « Finance - Résultats financiers ».

 

Conférence téléphonique

Sodexo tiendra aujourd’hui une conférence téléphonique (en anglais) à 9h00 (heure française), 8h00 (heure anglaise), afin de commenter le chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2021-2022.
Pour se connecter,

  • composer le +44 2071 928 338 (depuis le Royaume-Uni),
  • le +33 1 70 70 07 81 (depuis la France), ou
  • le +1 646-741-3167 (depuis les États-Unis),
  • suivi du code 92 69 446.

 

Retour à la liste
Contactez-nous Partage ouvert et autres actions