Accéder au contenu Accéder au menu Accéder à la recherche

Actualités

Sodexo : Croissance soutenue durant l’exercice 2018-2019

07 novembre 2019

Lors de la réunion du Conseil d’Administration tenue le 6 novembre 2019 et présidée par Sophie Bellon, le Conseil d’Administration a arrêté les comptes consolidés et sociaux de l’exercice clos le 31 août 2019.

• Croissance du chiffre d’affaires de + 7,6 %
• Croissance interne redynamisée, supérieure aux objectifs à + 3,6 %
• Marge d’exploitation stable en ligne avec les objectifs
• Forte cash conversion1 à 136%
• Objectifs 2019-2020 : une croissance interne du chiffre d’affaires autour de 4% et une marge d’exploitation stable, hors effet de change et impact IFRS 16

Performances financières de l’exercice 2018-2019 :

Performances financières de l’exercice 2018-2019

Commentant ces chiffres de l’exercice, Denis Machuel, Directeur Général de Sodexo, a déclaré :

« Notre agenda stratégique, Focus sur la Croissance, produit des premiers résultats positifs, avec une croissance du chiffre d’affaires supérieure à nos attentes dans presque toutes les régions, en particulier en Amérique du Nord. Au cours de l’exercice, nos gains de productivité ont été réinvestis dans les ventes, le marketing, la formation, le digital et les systèmes d’information pour ancrer durablement une croissance solide du chiffre d’affaires. Nous avons amélioré la gestion de certains contrats importants. Nous avons également renforcé la rigueur en matière de ciblage commercial et de nouvelles signatures. Enfin, le dynamisme des nouvelles équipes en place, ainsi que quelques recrutements clés ont contribué à faire évoluer positivement notre culture en intégrant davantage de rigueur dans toute l’organisation.

Même si notre performance en fidélisation et en développement n’est pas encore à la hauteur de nos attentes, je suis convaincu que nous sommes sur la bonne voie pour améliorer notre croissance au cours des prochains exercices. »


Faits marquants

  • La croissance interne du chiffre d’affaires s’établit à + 3,6 %, au-delà de la fourchette des objectifs de +2 à +3 % annoncés en novembre 2018 et de sa révision à la hausse autour de 3 % en juillet 2019 ; à 5,5 %, la marge d’exploitation est en ligne avec les indications données en juillet 2019 et se situe dans le bas de la fourchette des objectifs (5,5 % à 5,7 % hors effet de change).
  • La croissance interne du chiffre d’affaires des Services sur Site atteint + 3,3 %, en nette amélioration par rapport aux exercices précédents. Elle reflète :

Un retour à la croissance du chiffre d’affaires en Amérique du Nord, de + 1,8 % sur l’ensemble de l’exercice, et une croissance soutenue de + 4,6 % dans toutes les autres régions.

Des performances contrastées sur nos leviers de croissance :
- Le taux de fidélisation des clients diminue de 50 points de base et atteint 93,3 % en raison de pertes de contrats dans le segment Santé au second semestre. Hors impact de la résiliation d’un contrat majeur, la fidélisation est en hausse de + 10 points de base. Toutes les autres régions et segments sont stables ou en amélioration ;
- Le développement diminue de 50 points de base et s’établit à 6,3 % en raison d’une plus grande sélectivité dans les réponses aux appels d’offres ;
- La croissance des ventes sur sites existants s’élève à + 3,1 %, contre + 2,6 % au cours de l’exercice 2017-2018. Cette hausse reflète à la fois la répercussion de l’inflation sur les prix ainsi qu’un solide niveau de ventes de services additionnels sur sites existants, légèrement atténuée par l’impact négatif net de la mise en œuvre d’IFRS 15 de l’ordre de 20 points de base.
- Avec l’attribution du contrat d’accueil et d’hospitalité des Jeux olympiques d’été de 2020, les deux grands événements sportifs au Japon (Coupe du monde de rugby et Jeux olympiques) devraient contribuer à la croissance des ventes sur sites existants pour environ 100 points de base au cours de l’exercice 2019-2020.

  • La croissance interne du chiffre d’affaires des Services Avantages & Récompenses ressort à + 8,5 %. Elle est bien équilibrée entre l’Europe, Asie et Etats-Unis à + 8,6 % et l’Amérique latine à + 8,3 %.
  • La marge d’exploitation est stable à 5,5 % à taux de change courants et constants. Les gains de productivité ont permis d’absorber les investissements dans la croissance.
  • Les autres produits et charges opérationnels atteignent 141 millions d’euros, contre 131 millions d’euros pour l’exercice précédent. Les coûts de restructuration s’élèvent à 46 millions d’euros, contre 42 millions d’euros pour l’exercice précédent. Des coûts d’acquisition moindres et des gains plus élevés sur la cession d’actifs permettent de quasiment compenser l’augmentation des amortissements et dépréciation des immobilisations incorporelles acquises.
  • Le résultat net publié s’élève à 665 millions d’euros, en hausse de + 2,2 %. Le bénéfice net par action de base s’établit à 4,56 euros, en hausse de + 3,6%. Il profite de la réduction du nombre d’actions moyen suite au programme de rachat d’actions de l’exercice 2017-2018.
  • Le résultat net ajusté s’élève à 765 millions d’euros, en hausse de + 8,3 % et le BPA Ajusté à 5,25 euros croît de +10,1 %.
  • Le dividende qui sera proposé à l’Assemblé Générale du 21 janvier 2020, s’élève à 2,90€, en hausse de +5,5%, par rapport à une hausse de BPA de +3,6%. Ainsi, le taux de distribution est à 64%, soit 55% sur un BPA ajusté.
  • Les liquidités générées par les opérations s’élèvent à 907 millions d’euros. Ce montant reste élevé, en comparaison avec la performance exceptionnelle de 1 076 millions d’euros de l’exercice 2017-20181, malgré une augmentation significative des investissements opérationnels nets à 415 millions, soit 1,9 % du chiffre d’affaires, contre 298 millions d’euros lors de l’exercice précédent. Le taux de cash conversion reste donc élevé à 136 %, contre 165 % au cours de l’exercice précédent.
  • Après prise en compte des acquisitions et des dividendes, l’endettement net consolidé en fin d’exercice a légèrement diminué, à 1 213 millions d’euros contre 1 260 millions d’euros au 31 août 2018. La situation financière du Groupe reste donc solide, avec un ratio d’endettement net de 0,9, juste en dessous de l’objectif compris entre 1 et 2.
  • Les acquisitions, nettes des cessions, s’élèvent à 301 millions d'euros. Elles comprennent notamment :

Dans les services de restauration, Novae renforçant la présence du Groupe dans le segment Entreprises en Suisse avec des prestations haut de gamme et Alliance in Partnership dans l’Éducation pour le secteur public au Royaume-Uni ;

Dans les services d’Aide à Domicile, plusieurs entreprises, renforçant ainsi les positions du Groupe en Amérique du Nord, en France et au Royaume-Uni, et permettant l’entrée sur ce marché au Brésil et en Asie ;

Dans les services de Garde d’enfants, l’acquisition de Crèches de France, doublant la présence du Groupe sur le marché français, et celle d’Elly & Stoffl qui permettent de pénétrer le marché allemand ;

Au cours de l’exercice, le Groupe a également pris des participations minoritaires dans des entreprises du secteur digital avec Meican en Chine et Zeta en Inde, qui fournissaient déjà des plates-formes technologiques à nos activités de Services sur Site et Avantages & Récompenses dans ces pays, et bientôt dans d’autres pays du monde.

  • L’engagement de Sodexo en matière de Responsabilité d’Entreprise demeure reconnu au sein de la communauté des investisseurs. Sodexo est, pour la 15e année consécutive, la société la mieux notée de son secteur au sein du Dow Jones Sustainability Index (DJSI). Sodexo a également, pour la 12e année consécutive, été classé meilleur acteur de son secteur dans le « Sustainablity Yearbook » 2018 de SAM.
  • Evolution de la Gouvernance:

Lors de la prochaine Assemblée Générale, sur recommandation du Comité des Nominations, le Conseil proposera en tant qu’Administrateurs indépendants :

La nomination de :
> Véronique Laury, ancienne Directrice Générale de Kingfisher, société de distribution anglaise du FTSE100, propriétaire notamment des marques Castorama et B&Q. Elle apportera au Conseil sa grande connaissance du consommateur, ainsi que des compétences en ventes et marketing dans un environnement B to C.
> Luc Messier, avec sa double nationalité canadienne et américaine, apportera son expérience opérationnelle acquise à l’international, notamment dans le secteur de l’énergie, dans lequel il a occupé des postes de direction générale au sein de plusieurs grandes multinationales françaises et américaines (ConocoPhilips, Technip, Bouygues, Pomerleau).

Le renouvellement des mandats de :
> Sophie Stabile, notamment pour son expérience opérationnelle et financière dans le secteur des services et son expertise en fusions et acquisitions.
> Cécile Tandeau de Marsac, notamment pour son expertise en marketing et en matière de gestion des ressources humaines dans un groupe international en grande mutation.

Le Conseil remercie chaleureusement pour leur grande contribution :
> Robert Baconnier, dont le mandat arrive à expiration à l’issue de l’Assemblée Générale du 21 janvier 2020, et qui a émis le souhait de ne pas être renouvelé dans ses fonctions d’administrateur qu’il occupait depuis le 8 février 2005.
> Astrid Bellon qui a exprimé le souhait de ne plus exercer à compter du 21 janvier 2020 le mandat d’administrateur qu’elle occupait depuis le 26 juillet 1989 afin de pouvoir se consacrer pleinement à son rôle au sein du Comité d’Orientation de la fondation Pierre Bellon ainsi qu’à ses projets personnels.

Ainsi, si les nominations et renouvellements sont entérinés par l’Assemblée Générale du 21 janvier 2020, le Conseil sera composé de 12 membres, dont deux représentants des salariés. Parmi les 10 membres élus dont 6 femmes, 7 seront indépendants et l’âge moyen sera de 55 ans.

Perspectives

L’agenda stratégique Focus sur la Croissance a permis d’atteindre une croissance supérieure à 3 % cette année. De nombreux plans d’action sont engagés à travers le Groupe pour améliorer la qualité des contrats signés et renouvelés, l’efficacité opérationnelle et la croissance.

Pour l’exercice 2019-2020, la croissance reste difficile en Amérique du nord, en raison de la faible fidélisation observée en Santé à la fin de l’exercice 2018-2019 et du solde net neutre des nouvelles signatures en Éducation. La croissance dans tous les autres secteurs et segments d’activité devrait continuer d’accélérer.

L’exercice bénéficie également de deux événements sportifs majeurs organisés au Japon : la Coupe du monde de rugby au premier trimestre et les Jeux olympiques d’été de 2020 au quatrième trimestre.

Le Groupe poursuit ses initiatives Fit for the Future afin de réaliser des économies supplémentaires, qui compléteront les gains de productivité opérationnelle issus d’une plus grande rigueur et renforcés par le déploiement de STEP. Ces économies continueront d’être réinvesties dans l’accélération de la croissance.

Ainsi, pour l’exercice 2019-2020, le Groupe s’attend à :

  • une croissance interne du chiffre d’affaires autour de 4 %, incluant les grands événements sportifs ;
  • une marge d’exploitation stable, hors effet de change et tout impact potentiel de la mise en œuvre d’IFRS 16.

A moyen-terme, le Groupe vise à se hisser au rang de leader en matière de croissance rentable. Grâce aux investissements en cours, à la répartition de ses activités et à son implantation géographique équilibrée, le Groupe est en mesure de saisir les nombreuses opportunités de croissance. Avec un modèle d’entreprise durable et inclusif, le Groupe est capable d’accélérer sa croissance interne au cours des prochains exercices.

A mesure que la croissance interne s’améliore, les investissements de croissance seront maitrisés afin que les gains d’efficacité et les bénéfices d’une rigueur renforcée se traduisent en amélioration de marge.

Denis Machuel et le Conseil d’Administration remercient sincèrement les 470 000 employés qui chacun à leur niveau ont contribué à l’amélioration des performances financières de l’exercice 2018-2019, tout en améliorant au quotidien la qualité de vie de ceux que nous servons.

 


Pour lire le communiqué dans son intégralité, téléchargez le PDF :


Conférence téléphonique

Sodexo tiendra aujourd’hui une conférence téléphonique (en anglais) à 9h00 (heure française), 8h00 (heure anglaise), afin de commenter les résultats de l’exercice 2018-2019. Pour se connecter, composer le +44 2071 928 000 (depuis le Royaume-Uni), le 33 (0)1 76 70 07 94 (depuis la France) ou le +1 631-510-7495 (depuis les États-Unis), suivi du code 52 72 754.

Le communiqué de presse, la présentation et le webcast différé de la conférence seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com dans les rubriques « Dernières actualités » et « Finance - Résultats financiers ».

 


1 Bénéficiant d’un remboursement d’impôt et les intérêts de retard correspondants, pour un montant de 51m €
Retour à la liste

Une question ?

Relations presse

Suivez-nous sur Linkedin