Accéder au contenu Accéder au menu Accéder à la recherche
Work Reimagined color burst

Entreprises & Industries

Les 50 aliments du futur : un lieu de travail sain pour une planète saine

On dit que la variété fait le sel de la vie. Pourtant, en ce qui concerne la nourriture que nous cultivons, produisons, transportons et consommons, on pourrait faire beaucoup beaucoup mieux en matière de diversité.

Colorful food bowl

A l’heure actuelle, le choix d’aliments qui composent notre régime alimentaire est limité : 75% d'entre eux proviennent seulement de douze espèces végétales et cinq espèces animales. Cette monotonie alimentaire généralisée ne fournit pas assez de vitamines et de minéraux, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. Plus grave encore, notre dépendance à une gamme restreinte de produits agricoles accroît la vulnérabilité de notre système alimentaire déjà menacé par le changement climatique. Notre dépendance excessive à l'égard des aliments d'origine animale en particulier a un impact considérable sur les émissions de gaz à effet de serre.

Le saviez-vous ? Les 50 aliments du futur peuvent être regroupés en 11 catégories :

  • 9 haricots
  • 9 céréales
  • 9 légumes verts à feuilles
  • 4 noix
  • 4 tubercules
  • 3 fruits
  • 3 racines
  • 3 germes ou pousses
  • 3 champignons
  • 2 algues
  • 1 cactus

Avec l’initiative des 50 aliments du future, Knorr et WWF s’attaquent à ces problèmes urgents et contribuent au changement au niveau mondial. Les 50 aliments du futur sont essentiels à un système alimentaire durable qui protège la planète et notre santé. Ils offrent également d’excitantes opportunités d'expérimentation culinaire. Sodexo s'est associé à Knorr et WWF-UK pour intégrer les 50 aliments du futur sur le lieu de travail, transformer les services existants et aider nos clients à renforcer leur engagement dans la responsabilité de leur entreprise.  

Les entreprises prêtes à changer les choses peuvent adopter les 50 aliments du futur et adapter leurs services de restauration sur place pour promouvoir des régimes alimentaires variés et durables pour la satisfaction des employés. Le changement peut également aller au-delà du lieu de travail, les employés influant sur les comportements des personnes des cultures et des communautés dans lesquelles ils vivent.

L'impact d'un système alimentaire limité

Manger toujours les mêmes aliments n'est pas bon pour notre santé ni pour celle de notre planète. Du point de vue de l'alimentation, les pratiques actuelles excluent de nombreuses sources précieuses de nutrition. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 2 milliards de personnes souffrent de carences en micronutriments, dues en partie à notre régime alimentaire limité.

Une dépendance excessive à un nombre restreint de cultures peut donc avoir de graves répercussions sur les apports alimentaires. Cultiver le même légume sur un lopin de terre plutôt que de faire tourner les cultures n’est pas bon pour le sol et rend les cultures vulnérables aux maladies et aux insectes.

En outre, notre dépendance excessive à l'égard des aliments d'origine animale a un impact considérable sur le changement climatique. L’institut des ressources mondiales indique que l'agriculture et l'utilisation des sols dans le monde représentent au moins un quart des émissions de gaz à effet de serre, avec des produits qui nécessitent énormément de ressources tels que la viande et les produits laitiers étant parmi les plus gros pollueurs.

Subscribe to Work ReimaginedComme première étape vers un système alimentaire mondial qui redynamise l’agrobiodiversité, le rapport sur les 50 aliments du futur identifie les végétaux sous-utilisés riches en éléments nutritifs qui réduisent l'impact environnemental et offrent une alimentation variée à la population mondiale. Tout est là pour inciter au changement, promouvoir la santé et la durabilité au sein de l'entreprise et démontrer les avantages de la diversité à l’ensemble de la population.

« On pourrait penser que ce sont nos choix en matière d’énergie ou de transport qui causent les dommages environnementaux les plus graves. En fait, c’est notre système alimentaire qui crée le plus de dégâts. »

Dr. Tony Juniper, CBE, Directeur des communications et du plaidoyer chez WWF UK

Plate of Greek foodLe désir de changement

Les employés sont devenus des alliés dans ce mouvement en faveur de cette alimentation du futur. En tant que consommateurs, ils font déjà des choix conscients dans le but de générer un impact positif, tant dans leur propre vie que pour le bien de la planète, tout en incitant leur entourage à faire de même. Trois tendances en particulier motivent ce désir de changement : 

Tendance n°1 : Un goût croissant pour les aliments authentiques et internationaux

Les marques de grande consommation ouvrent tout un monde de nouveaux goûts. La population tend à expérimenter les saveurs du monde entier pour élargir leur régime alimentaire. L’enquête de Sodexo sur les cafétérias situées sur le lieu de travail a révélé que 87% des employés souhaitent que leur cafétéria propose différents aliments tout au long de la journée.

Tendance n°2 : Une tendance qui va vers une alimentation durable à base de végétaux

Le rapport de Nielsen sur l’évolution des mentalités en faveur de la durabilité fait état d’un soutien croissant pour les aliments verts et éthiques. Plus de quatre consommateurs dans le monde sur cinq sont convaincus que les entreprises devraient contribuer à l'amélioration de l'environnement, tandis que GlobalData indique que 70% des gens réduisent leur consommation de viande ou adoptent un régime alimentaire à base de végétaux.

Tendance n°3 : La santé en tant que priorité personnelle

Une alimentation saine fait également de plus en plus partie des objectifs personnels des consommateurs, notamment chez les nouvelles générations. L’étude de Sodexo sur les lieux de travail du monde entier a révélé que 72% des employés considèrent que des aliments sains et énergisants sont une priorité essentielle sur leur lieu de travail. Ils veulent un accès plus facile à des ingrédients simples, propres et nourrissants. 

73% des consommateurs du monde entier déclarent être prêts à changer définitivement leurs habitudes alimentaires pour réduire leur impact sur l'environnement. 

Nielsen, Rapport sur l'évolution des mentalités en faveur de la durabilité

Pour les entreprises qui fournissent des collations et des repas à leurs employés durant leur journée de travail, il est urgent de proposer des aliments qui répondent à ce nouvel état d’esprit. Les entreprises qui souhaitent être considérées comme des employeurs de choix peuvent s’aligner sur ces tendances, en utilisant la diversité comme base des stratégies d’approvisionnement en aliments et en services sur le lieu de travail.

Créer des menus variés pour générer un impact positif

Les grands chefs sont particulièrement bien placés pour susciter des changements positifs au travers de leurs menus. C’est pourquoi Sodexo a mis au défi ses chefs cuisiniers du monde entier de réagir au lancement des 50 aliments du futur et de la tendance florissante pour les aliments à base de végétaux, et d’utiliser leur créativité pour élaborer des recettes avec de nouveaux ingrédients tels que des graines d’amarante, de l’igname ailée (une patate douce pourpre) ou des champignons maitake.

« Ce projet a été un moyen fantastique de réunir nos chefs et d’explorer de nouveaux ingrédients. C’était passionnant. », a déclaré Lloyd Mann, vice-président de Sodexo Culinary et directeur mondial. « Nous avons pu créer une gamme de menus innovants, intéressants et variés conçus pour améliorer la santé, encourager la prospérité de la faune et de la flore, et promouvoir une utilisation durable des ressources. »

Future 50 menu items

L'un des 40 plats créés par les chefs Sodexo est le bol de riz sauvage au quinoa et à la lentille, riche en nutriments, qui comprend les ingrédients suivants :

  • Le chou frisé : Plante rustique cultivée toute l'année à des températures aussi basses que -15 ° C. Il est bourré de vitamines A, K et C et constitue une bonne source de manganèse et de cuivre.
  • La patate douce rouge : Variété peu commune qui a un impact positif sur la biodiversité, les rendements agricoles et la santé des sols. C’est une source précieuse de vitamines A, C, E et de manganèse.
  • Le riz sauvage : Graine issue d'une plante semi-aquatique qui pousse à l'état sauvage dans les lacs et les rivières d'Amérique du Nord qui contient plus de protéines, de zinc et de fer que le riz blanc.
  • Le quinoa : Protéine complète qui pousse dans divers climats et terrains. Le quinoa ne contient pas de gluten et possède un équilibre exceptionnel de protéines, lipides, minéraux et vitamines.
  • Les lentilles : Elles nécessitent peu d'eau pour pousser et ont une empreinte carbone 43 fois inférieure à celle du bœuf. Elles sont bourrées de protéines, de fibres et de glucides.
  • Les graines de sésame : Graines polyvalentes aux multiples utilisations, elles sont très résistantes et constituent une excellente source de cuivre et de magnésium.
  • L’amarante : Graine qui ne nécessite pas beaucoup d'eau et qui peut être cultivée à n'importe quelle altitude. Comparée aux autres céréales, l'amarante est très riche en magnésium et en protéines.

La nourriture du futur

Bien que le rapport sur les 50 aliments du futur révèle les défis qui se dessinent quant aux perspectives du système alimentaire mondial, des opportunités se dévoilent également. Aujourd'hui, Sodexo s'associe à Knorr et WWF-UK pour aider à redéfinir ce système mondial grâce à la diversification de la production alimentaire. 

« L'initiative des 50 aliments du futur vise à augmenter la consommation de ces aliments durables et nutritifs afin d'améliorer la santé des personnes et de la planète. Le partenariat entre Knorr Professional et Sodexo nous permet de déployer et de dimensionner plus rapidement les Future 50 Foods et d’approfondir la compréhension de leur importance. » 

Dominika Cabalska-Kaminska, directrice de Global Foods chez Unilever Food Solutions, et de Knorr Professional

À travers l’initiative des 50 aliments du futur, Sodexo aide déjà les entreprises à repenser leur approche en matière d’alimentation sur le lieu de travail. Ce faisant, nous aidons les entreprises, grandes et petites, à respecter leurs engagements en matière de responsabilité d'entreprise et à améliorer leur réputation, tout en promouvant la santé et la durabilité dans l'ensemble de la population mondiale.

Les 50 aliments du futur marque le début de ce voyage, une vision riche en saveurs pour créer le système alimentaire de demain.

En savoir plus sur le partenariat de Sodexo avec Knorr et le WWF-UK.
Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services de restauration pour les entreprises et l'industrie.

Découvrez comment les chefs cuisiniers Sodexo et Knorr ont collaboré pour créer 40 recettes avec les 50 aliments du futur.

Video

 
   

18 septembre 2019

Retour à la liste

Intéressé à réinventer un environnement de travail?

S'abonner aux actualités du Travail Réinventé