Go to content Go to the main menu Go to search
L'Internet des objets : l’intérêt du lieu de travail connecté

Entreprises & Industries

L'Internet des objets : l’intérêt du lieu de travail connecté

L'Internet des objets (IdO) est appelé à changer le monde...

Man wearing suit using a tablet robotic arm behind

...ou du moins c'est ce que pensent nombre de consommateurs et de chefs d'entreprise. La vérité, c'est que l'IdO est déjà en train de changer le monde.

D'après une étude de Gartner, il y aura 20,4 milliards d'appareils connectés à l'IdO d'ici 2020 - une augmentation de 41 % en seulement trois ans. Les mêmes recherches prévoient que, au tournant de la décennie, la contribution du commerce aux dépenses globales dans la technologie de l'IdO s'élèvera à près de la moitié de la somme totale (48 %). Cette croissance est frappante. Ce vaste réseau technologique reste encore un concept balbutiant, vague même, dans de nombreux environnements professionnels.

L'introduction des assistants virtuels d'intérieur, comme Alexa pour Amazon et Cortana pour Microsoft, a permis de démontrer toute la puissance de l'IdO sur le marché de masse. Mais au-delà de lancer votre album favori sur Spotify avec une simple commande vocale, qu'est-ce que cette technologie a d'autre à offrir ?

La Directrice de l'innovation du Groupe Sodexo, Belen Moscoso del Prado, partage des informations clés sur cette transformation numérique et passe en revue les principales considérations pour les chefs d'entreprise qui cherchent à déterminer les principaux avantages que l'IdO peut apporter à leurs organisations.

L'IdO représente 1500 milliards de dollars dans l'économie mondiale." IdO Worm

Lieu de travail connecté

D'après Belen : "La mise en œuvre de l'IdO se justifie dans un large éventail d'environnements." "Mais c'est là où l'on en a le plus besoin que le résultat est le plus significatif. Nous avons par exemple noté des utilisations particulièrement intéressantes dans les secteurs pharmaceutique, biomédical et de la santé."

La connectivité entre des technologies précédemment exclusives contribue également à conduire le futur de la production. Airbus est un innovateur leader dans le domaine. Via son programme Usine du futur, la société en aéronautique a introduit la technologie de l'IdO pour améliorer la santé et la sécurité sur le site. L'utilisation de dispositifs portables a permis une augmentation de 500 % de la productivité et l'élimination quasi complète des erreurs de fonctionnement.

Rationalisation de l'expérience

Au niveau de la perspective d'entreprise, la connectivité est également une opportunité à saisir pour augmenter et rationaliser l'expérience dans le milieu du travail. Les organisations peuvent améliorer la qualité de vie de leurs employés tout en réduisant la routine et les tâches fondamentalement redondantes.

Les réseaux IdO vont redéfinir la nature même du travail, car tous les réseaux vont se transformer en services basés sur des données à la fois en temps réel et pertinentes pour l'individu."

Rob van Kranenburg, fondateur du IdO Council

"Grâce à l'IdO, les utilisateurs finaux et les chefs d'entreprise sont en mesure de comprendre ce qui se passe sur leurs lieux de travail et ensuite d'exploiter ces informations pour élaborer des solutions," poursuit Belen. "Le fait de suivre et d'interpréter les actions et comportements des gens nous permet de créer une expérience sur le lieu de travail qui promeut l'efficacité et une qualité de vie supérieure."

Les technologies de la gestion de l'espace ouvrent de nouvelles perspectives en matière de connectivité assistée par l'IdO. Le lieu de travail typique est conçu de manière spécifique, des bureaux et salles de réunions aux open-spaces et cafétérias. Les raisons et les moyens qui ont conduit à ces dispositions manquent souvent de transparence ; les organisations ont cependant aujourd'hui la possibilité de gérer, d'optimiser et de mieux communiquer l'agencement grâce aux données d'utilisation que des capteurs vont collecter.

"Les applications de bureau partagé sont un excellent exemple d'avantage apporté par l'IdO," explique Belen. "Si un employé souhaite connaître la disponibilité des bureaux, il lui suffit de se connecter et de chercher l'information. Ce type d'application élimine également le besoin de réserver un espace à l'avance. L'employé peut simplement se rendre dans la pièce qui présente le plus de bureaux disponibles." De manière similaire, les capteurs peuvent servir à surveiller les files d'attente à la cafétéria, afin que les employés puissent organiser leurs temps de façon à éviter les heures d'affluence.

Opérations proactives  

Les capteurs peuvent également intervenir pour mettre en place un entretien prédictif sur les systèmes onéreux comme la climatisation et les pompes à eau. Les plateformes analytiques permettent de comprendre et de prévoir la défaillance d'une unité afin que les prestataires de services puissent intervenir avant que l'unité ne tombe effectivement en panne.

Ce type de processus proactif permet non seulement d'économiser de l'argent à long terme, mais aussi d'améliorer la productivité et les performances des employés.

"Lorsqu'une pompe à eau tombe en panne, par exemple, le lieu de travail doit être évacué car il faut purger l'eau et changer la pompe dans un environnement stérile," explique Belen. "Voilà un excellent exemple de situation où il est possible de réduire l'inactivité forcée des employés. Le fait d'utiliser des capteurs pour détecter les signes avant-coureurs d'une panne vous permet d'éviter les heures de travail perdues."

Éliminer les tâches non nécessaires

Une autre solution IdO permet aux organisations de surveiller le volume des déchets et la capacité des corbeilles. Cette utilisation de la technologie est loin d'être flatteuse, mais elle ne manque certainement pas d'efficacité. Les capteurs surveillent automatiquement le remplissage des corbeilles, et l'équipe d'entretien reçoit une notification dès qu'une poubelle est sur le point d'être pleine. Ceci supprime entièrement la nécessité de vérifier une par une et à la main les différentes corbeilles et libère ainsi les employés qui peuvent alors se concentrer sur des tâches plus importantes.

On parle de plus en plus de l'automatisation des tâches routinières, tâches quinécessitent un grand nombre d'employés (et des conséquences de cette automatisation pour la main-d'œuvre). Le fait d'enlever ces tâches répétitives constitue une opportunité pour les chefs d'entreprise afin de concevoir une expérience sur le lieu de travail plus engageante.

"Oui, certains postes vont être supprimés ou automatisés, mais les employés ne devraient pas avoir peur pour leur emploi," explique Belen. 

La technologie offre en effet davantage de temps pour étendre leurs champs de compétences et explorer de nouveaux aspects dans leurs domaines. Les employés à qui vous donnez une nouvelle formation et à qui vous confiez des rôles plus dynamiques vous apporteront une véritable valeur ajoutée.

Belen Moscoso del Prado, Directrice de l'innovation du Groupe Sodexo 

Construire une relation de confiance  

L’article Shaping the Future Workplace paru dans le rapport Sodexo 2018 sur les tendances sur le lieu de travail explore les enjeux clés et les idées reçues qui font obstacle à une adoption généralisée. La confidentialité des données est l'une des premières préoccupations qui arrive lorsque l'on envisage la sécurité et la viabilité de l'IdO à grande échelle. Si les études semblent montrer que les individus sont ouverts à l'idée des capteurs et des dispositifs portables pour suivre leurs activités, nombreux sont ceux qui veulent avoir des garanties de la part de leurs employeurs.

58 % des employés sont prêts à essayer un dispositif portable si celui-ci peut les aider à mieux faire leur travail." Cornerstone

 

"Je crois que le plus grand défi concerne la nature invasive de la technologie et l'empiètement sur la vie privée des individus. C'est le facteur Big Brother," explique Belen. "Si vous mettez un capteur sous le bureau de quelqu'un, vous pouvez collecter un grand nombre de données sur ses habitudes de travail. La manière d'utiliser ces informations est aujourd'hui une inquiétude légitime."

Smart watchDes mécanismes formels d'acceptation seront certainement introduits à mesure que l'application de la technologie de l'IdO deviendra la nouvelle " normalité " pour les organisations mondiales. Les salariés accordent une grande valeur à leurs vies privées. Il s'agit donc pour les organisations de communiquer sur l'échange de valeur avec les employés.

Deux questions cruciales à envisager :

  • Quels sont les bénéfices obtenus en échange des données personnelles ?
  • Ces bénéfices compensent-ils les inquiétudes ?

C'est là tout l'enjeu pour tous ceux qui travaillent en relation étroite avec les données sur le lieu de travail : communiquer clairement l'intérêt de cette collecte et les avantages pour l'utilisateur final tout en garantissant la protection de l'information des employés. La relation de confiance qui existe entre le prestataire de services, l'organisation et son personnel repose entièrement sur la stratégie adoptée par les équipes en charge de ces données.

Le dilemme des gestionnaires d'installations

Les gestionnaires d'installation se retrouvent en première ligne dans la transformation numérique sur le lieu de travail. La technologie représente une véritable opportunité d'augmentation de l'efficacité et fournit des solutions prédictives qui s'intègrent dans les processus existants. Cela étant, elle modifie aussi rapidement la fonction de gestionnaire d'installations.

L'IdO permet aux organisations de tout rassembler au même endroit : les systèmes administratifs, les communications, l'analyse de données, la maintenance, tout. Le fait d'utiliser une plateforme intégrée est un avantage grâce auquel les gestionnaires d'installations sont en mesure de déterminer les améliorations opérationnelles potentielles sans avoir à mener d'audit. Les informations rassemblées à partir des actions des individus peuvent servir à détecter un problème ou une opportunité qui a toujours été là mais que personne n'avait jamais remarqué(e) ou remonté(e).

"Les gestionnaires d'installations doivent pouvoir accéder aux données et à une fonction de reporting dans un seul et même tableau de bord, sans quoi ils doivent composer avec cinq, dix, vingt ou même trente applications et sites web pour extraire l'information dont ils ont besoin," explique Belen. "Nous savons qu'ils ont un emploi du temps particulièrement chargé. On attend d'eux qu'ils endossent le rôle de Data scientist et ce n'est pas juste. L'IdO met en relation toutes ces sources et proposent les informations nécessaires de manière accessible."

Amazon, Microsoft et IBM font partie des plus grandes organisations innovantes en la matière et ces groupes fusionnent plusieurs technologies précisément pour cette raison. C'est ainsi que les gestionnaires d'installation peuvent commencer à gérer et mesurer précisément l'état de l'équipement ou des services, comprendre de manière approfondie les comportements des individus lorsqu'ils travaillent sur le site, et enfin utiliser ces données pour mener des actions prédictives et préventives.

Risque vs bénéfice

Le retour sur investissement associé à l'IdO n'est pas toujours facile à évaluer. Les chefs d'entreprise veulent bien sûr avoir des métriques pour mesurer l'intérêt, et il existe de nombreux cas qui démontrent les avantages financiers de certaines solutions IdO. La gestion des déchets se mesure facilement et des solutions comme les systèmes multilingues d'accueil en libre-service éliminent le besoin d'avoir des réceptionnistes 24 h/24, de même que les frais associés à la traduction. Mais toutes les situations ne permettent pas forcément des solutions définitives et de même, les avantages financiers ne sont pas aussi évidents. C'est là que les chefs d'entreprise doivent faire acte de foi.

"Le problème ici, c'est que lorsque l'on déploie de nouvelles technologies numériques, elles font l'objet d'un examen excessivement rigoureux," déclare Belen. "Il n'est pas toujours possible de déterminer l'impact financier d'une nouvelle technologie. C'est pour cela que je pense parfois que les entreprises devraient prendre le « taureau par les cornes » et se dire que c'est la bonne chose à faire."

Par exemple, dans un environnement de travail flexible, plusieurs employés partagent un même bureau individuel. Les capteurs et l'IdO sont des leviers qui permettent à ce type d'environnement de fonctionner plus efficacement. Mais cela ne se traduit pas toujours par une économie d'espace : les pièces non utilisées ont peut-être été conçues pour la collaboration ou le travail sur un projet.

Il y a toujours une part de risque lorsqu'une organisation adopte une nouvelle technologie et qu'elle franchit le pas. Tout le personnel concerné doit apprendre de nouveaux processus et s'y habituer, et ce n'est pas toujours chose facile. Mais s'il y a une chose de sûre, c'est que lorsque l'on utilise l'IdO comme il faut, cette technologie peut véritablement transformer la manière de fonctionner d'une entreprise

L'avantage compétitif

Les organisations qui résistent au changement courent le risque de perdre leur avantage compétitif en termes de part de marché et de fidélisation du personnel compétent. L'environnement est appelé à murir au cours des prochaines années, au rythme de la pénétration de l'Internet des objets dans les habitudes de travail.

"Il y a beaucoup de choses à essayer, beaucoup d'échecs à essuyer et beaucoup à apprendre en ce moment," poursuit Belen. "Et c'est tout à fait normal avec les nouvelles technologies, y compris pour les solutions IdO. Les organisations globales doivent trouver leur voie et explorer le champ des possibles par elles-mêmes, car ce sont précisément celles qui innovent qui finissent par révolutionner l'industrie. Il suffit de regarder Uber et Just Eat pour s'en rendre compte.

Le parcours client, l'expérience employé et les performances financière d'une entreprise sont autant d'aspects auxquels l'IdO peut profiter. Les organisations qui ont déjà commencé à comprendre la transition actuelle et qui investissent dans des stratégies à court, moyen et long terme seront les premières à en tirer avantage.

L'Internet des objets n'est plus une solution du futur : elle existe déjà aujourd'hui.

Sodexo est à la pointe de l'industrie avec des innovations basées sur l'IdO qui permettent d'améliorer l'expérience au travail de façon remarquable. Nous travaillons en collaboration avec nos clients de façon à adapter notre plateforme de technologie de gestion des installations intégrée à leurs besoins. Nous avons développé cette technologie pour qu'elle s'intègre aux systèmes existants en une unique solution sécurisée qui fournit des avantages uniques pour les employeurs comme pour les employés. Toutes les parties prenantes peuvent accéder à la fonction de reporting en temps réel, aux analyses et aux capacités prédictives, de façon à pouvoir prendre des décisions en étant informé au mieux, pour un lieu de travail à la fois plus sûr et plus productif.

Video

 

 

back to work reimagined

 

08 avril 2019

Retour à la liste

Intéressé à réinventer un environnement de travail?

S'abonner aux actualités du Travail Réinventé