Trouver le bon « équilibre » en tant que dirigeant

Publié le : 27/06/22
  • Comment gérer une entreprise pour qu’elle soit à la fois rentable et qu’elle offre à ses employés la meilleure expérience possible ? C'est aujourd’hui la question à laquelle de nombreux chefs d'entreprise sont confrontés alors même qu'ils doivent trouver un équilibre entre la reprise post-pandémie et leurs objectifs de croissance.

    Notre étude montre que la plupart des dirigeants peinent à trouver une réponse. S'ils reconnaissent l'importance fondamentale de l'engagement des employés, très des deux tiers des chefs d'entreprise interrogés (63 %) admettent que, dans le cadre de la transformation, la réduction des coûts et la rentabilité priment sur la satisfaction de leurs collaborateurs.

    Voilà un constat qui pourrait bien se révéler problématique. Pour recruter, motiver et retenir leurs collaborateurs dans un contexte de travail hybride, les chefs d'entreprise devront reconsidérer l'équilibre à trouver. C'est une réalité, les employés sont nombreux à quitter leur emploi, et pour certains, c'est parce qu'ils ne se sont pas sentis soutenus au plus fort de la pandémie. Cette « vague de démissions » sera un véritable tsunami pour les entreprises qui ne sont pas en mesure de s'adapter au travail hybride et de ce fait, de répondre aux besoins de leurs salariés.

    Les demandeurs d'emploi ciblent plus particulièrement les entreprises qui ont la réputation de favoriser une culture positive, inclusive et enrichissante.

    Moira Alexander, experte en leadership, autrice et fondatrice du Lead-Her-Ship Group et du magazine PMWorld 360.

    Dans ces conditions, comment les chefs d'entreprise peuvent-ils créer cet équilibre entre rentabilité et expérience-employés ?

    1. Des économies, mais à quel prix ?

    La réduction des coûts et les autres solutions de rentabilité sont souvent calculées et évaluées individuellement. La réduction des effectifs, le changement de fournisseur et la fermeture de sites, par exemple, peuvent réduire les dépenses, mais, pour autant, ces mesures ont des incidences.

    Les données de Gartner montrent que les mesures de réduction des coûts « ont presque toujours un impact négatif sur l'expérience individuelle des employés » et réduisent leur engagement et leur productivité.

    Ce constat devrait alerter les dirigeants d'entreprise : une baisse de l'engagement et de la productivité a un coût. Par exemple, les données de Perkbox montrent que les employés démotivés coûtent à l'économie britannique 340 milliards de livres sterling chaque année en coûts de formation et de recrutement, en jours de congés maladie et en baisse de productivité, de créativité et d'innovation.

    Les bénéfices des mesures d'économie ne doivent donc pas être considérés séparément. Les chefs d'entreprise doivent également tenir compte de leur impact plus profond sur les collaborateurs. 
    La clé du succès repose sur la mise en place d'une culture animée à la fois par un objectif et une vision. « L'engagement et la loyauté des employés varient en fonction de la confiance qu'ils accordent à leur employeur, de la perception positive ou négative de la culture du lieu de travail et de l'équilibre acceptable entre vie professionnelle et vie privée » explique Moira Alexander.

    Sunil Nayak, Directeur général des Services aux Entreprises chez Sodexo monde, affirme que cette démarche peut transformer un cercle vicieux en cercle vertueux. « Selon moi, le profit et l'engagement des employés ne sont pas deux choses distinctes, et nous devons cesser de les considérer comme telles », dit-il. « Ils doivent être intégrés dans les activités de l'entreprise. Les objectifs d'une entreprise doivent adopter une approche holistique et se concentrer sur les performances financières et les performances liées à d'autres domaines ».

    2. Maîtriser les objectifs pour générer des bénéfices

    Aujourd'hui, les entreprises doivent avoir une vision très claire de leur mission, de leur ambition, de qui elles veulent être et où elles veulent aller. Si les entreprises veulent, par un engagement fort de leurs employés, améliorer également leurs résultats, les dirigeants doivent veiller à ce que chaque décision reflète l'objectif de l'entreprise.

    Pendant la pandémie, par exemple, les entreprises pharmaceutiques se sont unies dans un but mutuel - produire un vaccin - et l'impact a été planétaire. Il s'agit d'un excellent exemple d'un objectif réel qui déclenche une approche différente de leadership afin de surmonter un défi majeur. Ces entreprises en ont aussi tiré un avantage financier, cela va de soi.

    Un objectif solide aidera également les entreprises à attirer et à retenir les meilleurs talents, selon Mme Alexander. « Aujourd'hui, de nombreux employés - en particulier les Millennials et la génération Z - valorisent considérablement la façon dont ils sont traités et accompagnés » dit-elle. « Pour eux, ce critère est essentiel dans le choix et la fidélité à un employeur. Ils sont particulièrement sensibles aux employeurs qui ont la réputation de pratiquer une culture positive, inclusive et gratifiante ».

    Sunil Nayak et Moira Alexander conviennent du caractère indispensable de la confiance. « Les dirigeants devront développer un plus grand sentiment de confiance envers leurs collaborateurs et leur fournir les outils nécessaires à l'augmentation de la productivité et des perspectives de réussite » déclare Moira Alexander.

    Sunil Nayak affirme que la confiance est une force stabilisatrice pour les employés en période de bouleversements et d'incertitude. « Nous sommes dans un monde instable », dit-il. « Et nous cherchons tous à être rassurés sur l'avenir ».

    3. Renforcer la communauté dans un monde hybride

    Le scénario de l'engagement des employés a été complètement bouleversé au cours des deux dernières années. Le modèle de travail hybride modifie la façon dont de nombreux employés travaillent et ce qu'ils attendent de leurs employeurs. En parallèle, cela a créé un nouveau poste de dépenses inattendu pour les employeurs : des bureaux qui ne sont pas occupés à pleine capacité.

    Sylvia Metayer, Responsable de la Croissance chez Sodexo, estime que ce sera un point de tension pour les dirigeants. « Il y a des millions de mètres carrés de bureaux actuellement dans les bilans des entreprises qui demandent à être utilisés », dit-elle. « Mais que vont-ils faire de cet actif colossal ? ».

    C'est une préoccupation majeure pour les dirigeants d'aujourd'hui, mais selon Sunil Nayak de Sodexo, c'est l'occasion parfaite pour un management volontariste de passer au premier plan.

    « Lorsque vous travaillez dans un environnement hybride, vous ne réunissez pas physiquement les gens » explique-t-il. « Alors, comment créer réellement une communauté ? Il s'agit d'avoir une ambition claire et une vision dont chacun voudrait faire partie. Et c'est pourquoi il est primordial que les entreprises aient un objectif plus fort et plus explicite : l'objectif aide à créer une communauté. »

    Sylvia Alexander conseille aux dirigeants de suivre une formation pour s'assurer qu'ils sont prêts à accompagner leurs collaborateurs vers un modèle hybride. « Pour suivre la vitesse du changement et les attentes des employés, les dirigeants devront ajuster leurs propres attentes et leur mentalité pour devenir plus flexibles et patients », dit-elle.

    Si les entreprises veulent effectivement réduire leurs espaces de bureaux et réaliser des économies, elles peuvent investir une partie de ces économies dans la mise en place de la bonne culture et la construction de cette communauté. 

    Dans le monde hybride, la dynamique de la création de la culture commune a changé », explique M. Nayak. « Les dirigeants doivent savoir que la vision est devenue beaucoup plus importante. Cela permet de soutenir la connexion émotionnelle lorsque la connexion physique a été perdue d'une certaine manière.

    Sunil Nayak, CEO Corporate Services Worldwide, Sodexo

    Êtes-vous en mesure de répondre aux besoins changeants de vos employés ? En savoir plus

    Cet article est tiré de «Experience Next » un ensemble de réflexions menées par les dirigeants de Sodexo sur la transformation de la vie professionnelle et de la vie privée.

    Une nouvelle dynamique de vie professionnelle

    Vos collaborateurs réclament des espaces flexibles et stimulants, ainsi que des avantages professionnels qui favorisent leur productivité et leur bien-être. Vital Spaces accompagne la transformation du lieu de travail, en optimisant vos espaces et en plaçant l’individu au cœur de vos activités.

    En savoir plus sur Vital Spaces